Le « Startup Accélération Program » mobilise 43 millions à la recherche de 6 100 entrepreneurs

Programme d'accélération des startups

Le ministère de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme a publié au Journal officiel de l'État l'arrêté établissant les bases réglementaires pour l'octroi d'aides par le biais du Programme de capacités entrepreneuriales pour l'accélération des startups “ Startup Accélération Programme ”, dans le cadre du Plan de relance, de transformation et de résilience.

L'objectif de ce programme est de stimuler la croissance et le développement des startups, et sera mis en œuvre par le biais de conseils individualisés et de formations spécifiques avec un plan d'accélération personnalisé.

La Escuela de Organización Industrial (Fondation EOI), rattachée au Secrétariat général de l'industrie et des PME, sera chargée de gérer ces subventions, qui s'élèvent à 42,8 millions d'euros provenant du fonds du mécanisme de relance et de résilience, et visent à soutenir 6 100 jeunes entreprises avant la fin de 2023.

Le service de conseil individualisé et la formation spécifique des bénéficiaires seront assurés par des entités collaboratrices (accélérateurs et incubateurs ayant une expérience de l'accélération sectorielle) qui seront sélectionnées par une procédure d'appel d'offres. Cette procédure d'appel d'offres pour les entités collaboratrices et l'appel à subventions de démarrage seront publiés à partir de septembre de cette année.

Le plan d'accélération comprendra trois phases: programme de formation, programme d'accélération, recherche de financement et connexion avec le réseau d'entreprises.

Deux types d'actions seront mises en œuvre:

▪ D'une part, des programmes d'accélération régionaux seront élaborés avec la collaboration des communautés autonomes et adaptés aux jeunes entreprises dans les secteurs définis dans les stratégies régionales de spécialisation intelligente.

▪ D'autre part, les programmes d'accélération sectorielle à couverture nationale se sont concentrés sur les dix secteurs moteurs définis dans la stratégie de la nation entrepreneuriale espagnole: l'industrie, les industries culturelles et musicales, la mobilité, la santé, la construction et les matériaux, la transition énergétique et écologique, la banque et la finance, le numérique et les télécommunications, l'agroalimentaire et la biotechnologie.

Autres programmes développés dans le cadre du PRTR

Ce programme de soutien aux entrepreneurs s'ajoute aux programmes que l'EOI gère déjà grâce au financement du PRTR. Dans le cadre du même investissement C13.I1 “Entrepreneuriat”, EOI développe le “Programme d'attraction de l'entrepreneuriat féminin”, qui vise à aider 833 femmes entrepreneurs européennes, en donnant de la visibilité à l'écosystème entrepreneurial espagnol. De manière complémentaire, l'EOI se développe au sein de l'investissement C13. “ I2.4 ” Activa Startups “, qui vise à promouvoir l'innovation ouverte parmi les PME et les startups avec des subventions allant jusqu'à 40 000 euros par projet innovant. À ce jour, les premiers appels ont été publiés au Pays basque, à Murcie, à La Rioja, en Catalogne, en Castille-La Manche et en Estrémadure (en donnant la priorité aux subventions en fonction de la stratégie de spécialisation de chaque communauté autonome).

Le programme est aligné sur le cadre stratégique pour la politique des PME à l'horizon 2030, sur l'Agence espagnole Digital 2025 et fait partie de “Spain Entrepreneurial Nation”, la vision à long terme promue par le gouvernement pour faire de l'Espagne un pays de référence en matière d'entrepreneuriat innovant d'ici 2030.

 

Etiquetas

Descubre nuestras apps

stats